Afin de fournir une fonctionnalité complète, ce site Web nécessite votre consentement explicite pour stocker des cookies de navigateur. Si vous n'autorisez pas les cookies, vous ne pourrez peut-être pas utiliser certaines fonctionnalités du site Web, notamment les suivantes: contenu personnalisé, changement de culture. Il est recommandé d'autoriser tous les cookies.
Silvana Vieira Diététicienne

Troubles alimentaires

Description :

Troubles alimentaires et rôle du nutritionniste dans la démystification de la mentalité de régime

Nous n’avons jamais vécu à une époque où l’on parlait tant d’alimentation et d’alimentation saine et où, en même temps, les cas de troubles alimentaires, en particulier l’anorexie et la boulimie, apparaissaient.

En fait, ces troubles alimentaires sont liés à une pression pour atteindre un niveau de beauté, qui, la plupart du temps, sont inaccessibles et ne respectent pas notre santé.

L’anorexie et la boulimie touchent principalement des personnes du genre féminin, étant les adolescents et les jeunes adultes les plus frappés, leur diagnostic et le traitement sont cruciaux pour diminuer les dommages psychologiques, sociaux et de la morbidité dans ces groupes.

Pourquoi ces maladies existent-elles? Quelles en sont les bases et pourquoi le soutien nutritionnel est-il essentiel pendant leur traitement?

 Connues sous le nom de maladies de la modernité, l’anorexie se caractérise par une perte expressive de poids, accompagnée d’une préoccupation morbide pour le risque d’engraissement, ainsi que l’image corporelle dysfonctionnelle (où les patients se voient avec plus de poids qu’ils ne possèdent réellement) jusqu’à des changements fonctionnels importants tels que l’aménorrhée et les carences nutritionnelles qui empêchent le bon fonctionnement des systèmes du corps. Alors que la boulimie se caractérise par un apport élevé et compulsif de nourriture, la plupart riches en sucre et en calories, alternant avec une réponse agressive pour éviter le gain de poids, tels que l’induction des vomissements, abus de laxatifs et diurétiques, pratique d’une activité physique excessive, voire d’une stricte restriction alimentaire, car ce patient présente également une peur morbide de grossir.

L’étiologie, c’est-à-dire les facteurs responsables de ces maladies sont multifactoriels et peuvent être bien variables, mais en général il est possible de les séparer en facteurs individuels (liés à une faible estime de soi, des traits obsessionnels et impulsivité), antécédents de troubles psychiatriques (dépression et trouble de l’anxiété), tendance à l’obésité, changements dans la neurotransmission des voies noradrénergiques et sérotoninergiques (très liés à nos sensations de faim et de satiété, et aussi les sautes d’humeur), historique familial et modèles d’interaction familiale (rigidité, désorganisation et manque de soins, conflits familiaux) et partenaires culturels, qui ont été de plus en plus influencés par la progression des médias sociaux qui conçoivent un culte intensif à la maigreur.

Un point très important dans le traitement de ce type de trouble est de comprendre que son développement n’est pas du jour au lendemain, au lieu de cela il peut se développer sur plusieurs années et phases de la vie et de nombreux facteurs peuvent être interconnectés. C’est pourquoi le traitement est fait par étapes et individualisé.

Le nutritionniste est la figure clé dans un traitement plus globale et en tenant compte des exigences nutritionnelles, physiques et psychologiques de ce type de patient. Conjointement à une équipe multidisciplinaire, avec la psychothérapie et le traitement des symptômes et médicamenteux si nécessaire, c’est le nutritionniste qui aidera le patient à comprendre les déclencheurs et à diminuer leur effet sur son alimentation. Son travail dans les troubles alimentaires est de se concentrer sur démystifier les concepts et la mentalité de régime restrictif, briser le paradigme qui "plus mince plus beau"; et, en outre, diminuer principalement l’influence des technologies sur l’acceptation du corps, en promouvant une relation plus douce et moins méchante avec la nourriture.

La nourriture et l’acte de manger doivent être travaillés comme des moments de plaisir et d’une importance extrême dans nos vies, c’est le moment de nourrir non seulement notre corps, mais notre âme, de nous donne du plaisir, mais aussi de nous rappeler des souvenirs de chez eux ou même d'un membre de la famille, rappelant nos propres versions de madeleine de Proust. Manger sans pression, sans peur et faire la paix avec l’alimentation est une façon plus légère pour profiter de ce que la nutrition peut nous offrir de plus positif.

Infos pratiques

Nos heures d'ouverture

lun. 09:00 - 18:30
mer. 09:00 - 18:30
jeu. 09:00 - 17:30
ven. 09:00 - 17:30
Sur rendez-vous

Pour votre facilité

  • Parking
  • Accès internet
  • Consultation à domicile
  • Salle d'attente climatisée
  • Salle de séminaire
  • Réservation en ligne

Infos pratiques

  • Silvana Vieira Diététicienne

  • 2, Rue Astrid

    1143 Luxembourg (Lëtzebuerg)

    Luxembourg

  • +352 691 852 630
Afin de fournir une fonctionnalité complète, ce site Web nécessite votre consentement explicite pour stocker des cookies de navigateur. Si vous n'autorisez pas les cookies, vous ne pourrez peut-être pas utiliser certaines fonctionnalités du site Web, notamment les suivantes: contenu personnalisé, changement de culture. Il est recommandé d'autoriser tous les cookies.
Dernière mise à jour : 01-10-2021 15:22:18
©2021, Site produit par Editus Luxembourg