Afin de fournir une fonctionnalité complète, ce site Web nécessite votre consentement explicite pour stocker des cookies de navigateur. Si vous n'autorisez pas les cookies, vous ne pourrez peut-être pas utiliser certaines fonctionnalités du site Web, notamment les suivantes: contenu personnalisé, changement de culture. Il est recommandé d'autoriser tous les cookies.
Silvana Vieira Diététicienne

Alimentation pendant la ménopause

Description :

Alimentation pendant la ménopause : quel lien et comment des habitudes de vie saines aident à faire face à cette période ?

 

La ménopause, période caractérisée par la cessation de l’ovulation et les menstruations, généralement comprise entre 45 et 55 ans, marque une transition par laquelle toutes les femmes passeront dans leur vie et qui se manifeste par une diminution des hormones féminines (œstrogène et progestérone) et des changements morphologiques et psychosociaux. Ces effets, tout à fait normaux, peuvent être atténués par des changements alimentaires individuels et il convient d’accepter cette période comme un nouveau départ et non comme une phase de vieillissement et de de doute de soi.

 

Conceptuellement la ménopause est divisée en trois phases :

  • le début de la ménopause, caractérisé par des "vagues de chaleur" et des changements d’humeur, sensations généralement rapportées par les femmes au cours de cette période,
  • la ménopause elle-même, durant laquelle les altérations des hormones, principalement l’œstrogène, entraînent une diminution de la masse osseuse et une augmentation de la masse grasse, qui seront responsables du changement corporel, avec gain de poids et augmentation de la flaccidité de la peau, entre autres changements corporels,
  • et la période post-ménopause à l’issue de laquelle ces changements sont intervenus. Si ceux-ci ne sont pas traités individuellement, ils peuvent engendrer un risque potentiel pour le développement de maladies circulatoires et de l’ostéoporose chez la femme.

 

Plus qu’une étape importante de la vie de la femme, il est essentiel de comprendre comment cette période peut engendrer un stress et une diminution de l’estime de soi féminine, la femme se sentant "moins confiante et jugée par la société, ce qui se manifester par des épisodes psychologiques de stress, d’anxiété et même de dépression.

 

Le corps change, mais ce changement ne signifie pas "le début d’une fin", mais un processus de reconnaissance de la femme comme la plus grande promotrice de son bien-être personnel. Ce processus passe par une meilleure alimentation, une relation saine avec la nourriture et son corps et la prise de conscience que le sens de sa vie ne s’arrête pas physiquement et socialement à son potentiel reproducteur, mais qu’il lui importe de prendre soin d’elle et de s’affirmer pour elle-même.

 

L’alimentation pendant cette période est essentielle non seulement pour réduire l’incidence des maladies liées aux changements hormonaux, mais aussi pour la promotion d’un état global de santé physique et mentale de la femme.

 

Comment l’alimentation et des habitudes de vie saines peuvent-elles aider la femme pendant cette période ?

 

Une alimentation équilibrée : une consommation de fruits et légumes divisés en 5 à 6 repas par jour fournit à la femme toute la charge de vitamines et de minéraux essentiels pour le contrôle des changements de cette période.

 

Le calcium, minéral présent dans les produits laitiers joue un rôle majeur dans la prévention de l’ostéoporose et est consommé en association avec le poisson ainsi qu’avec les fruits secs, ils-mêmes sources de tryptophane, l’hormone connue du bonheur. Celle-ci se retrouve également dans des aliments comme la banane et le cacao concentré à 70 à 80% et contribue à la diminution des symptômes de stress et de dépression caractéristiques de cette période.

 

L’alimentation comme source de plaisir : la femme est bombardée toute sa vie d’ordres selon lesquels elle doit suivre un régime et être toujours maigre. Un enjeu important est de chercher à comprendre comme la nourriture peut etre une source de plaisir, non plus comme un danger qui la fait grossir, mais comme un bon plat un dimanche en famille, ou un café avec des amies. Recherchez une relation positive avec la nourriture, en équilibrant les aliments et les nutriments selon vos besoins, et non pas avec ce qui est imposé comme ce qui doit ou ne doit pas être consommé par les médias.

 

L’exercice : faites du sport non pas parce que vous détestez le fait que vous avez gagné quelques kilos après la ménopause, mais parce que vous voulez le bien-être de votre corps et prendre soin de votre santé. L’activité physique est un moment bien-être, faites quelque chose qui corresponde à votre routine et qui ait un sens pour vous. Plutôt que de faire 3 heures quotidiennes d’exercices épuisants, faites de l’activité physique parce que vous aimez votre corps, il a été votre plus grand compagnon jusqu’ici.

 

Cherchez toujours un professionnel nutritionniste qui réponde à vos besoins de manière individuelle et en fonction de la phase de vie que vous traversez !

Infos pratiques

Nos heures d'ouverture

lun. 09:00 - 18:30
mer. 09:00 - 18:30
jeu. 09:00 - 17:30
ven. 09:00 - 17:30
Sur rendez-vous

Pour votre facilité

  • Parking
  • Accès internet
  • Consultation à domicile
  • Salle d'attente climatisée
  • Salle de séminaire
  • Réservation en ligne

Infos pratiques

  • Silvana Vieira Diététicienne

  • 2, Rue Astrid

    1143 Luxembourg (Lëtzebuerg)

    Luxembourg

  • +352 691 852 630
Afin de fournir une fonctionnalité complète, ce site Web nécessite votre consentement explicite pour stocker des cookies de navigateur. Si vous n'autorisez pas les cookies, vous ne pourrez peut-être pas utiliser certaines fonctionnalités du site Web, notamment les suivantes: contenu personnalisé, changement de culture. Il est recommandé d'autoriser tous les cookies.
Dernière mise à jour : 01-10-2021 15:22:18
©2021, Site produit par Editus Luxembourg